Appel à projet « lutte contre l’exclusion »

Dans le cadre des études menées par la Commission Lutte contre l’exclusion de Nous Citoyens, le mouvement lance un appel à projets à destination de tout acteur de la société civile (associations, entrepreneurs sociaux, citoyens) qui souhaite mener à terme des projets ou des initiatives visant à aider les plus démunis (emploi, logement, santé).

Les candidats retenus seront invités à partager leur expérience et à faire part des obstacles rencontrés au cours de la mise en œuvre et de la réalisation de leur projet. Nous Citoyens en tirera toutes les conséquences utiles pour agir directement auprès des institutions et des organismes qui aident ou ralentissent les initiatives qui mènent réellement à l’inclusion sociale.

Nous sommes convaincus que le changement peut commencer dès maintenant sans avoir à attendre une inflexion de l’action de l’Etat, même si l’impact de notre action sera dans un premier temps plus limité. Nous pensons que les citoyens peuvent reprendre en main leur destin dès maintenant, en particulier en matière de lutte contre l’exclusion.

Team of friends showing unity with their hands together

L’appel à projets de Nous Citoyens s’inscrit dans une démarche innovante et pragmatique puisque les projets seront examinés à travers le prisme de l’efficacité « coûts / impacts ».

Objectifs

  • Identifier auprès des acteurs de la société civile les meilleures pratiques de lutte contre l’exclusion.
  • Contribuer à la simplification des procédures d’intégration.
  • Mettre en place des outils de contrôle a posteriori pour assurer une pérennité des bonnes pratiques.

Nous Citoyens s’intéresse principalement à la mesurabilité de l’efficacité réelle des actions proposées au regard de la réinsertion sociale, et à l’optimisation du coût du projet.

 

Projets concernés

L’appel à projets concerne toutes les actions ou initiatives qui cherchent à favoriser et mènent à la réinsertion sociale sur le terrain de l’emploi, du logement, de la formation professionnelle et de la santé, y compris pour les personnes à mobilité réduite ou handicapées.

Les propositions soumises à candidature à la Commission Lutte contre l’exclusion de Nous Citoyens pourront concerner la reprise du travail, l’accès à un logement, aux soins élémentaires et à une alimentation adaptée.

Un exemple concret

Une association a mis en place, auprès de jeunes de Marseille, des cours de mécanique pour la réparation de leurs propres scooters, ce qui a bénéficié à la fois à la communauté et aux jeunes eux-mêmes. Ces cours ont permis de réduire la délinquance (diminution des vols et de la fraude dans les transports en fournissant aux jeunes un moyen de transport) et d’apprendre aux jeunes un métier (cours de mécanique, d’orthographe, de mathématiques, etc.), tout en conférant à ces cours un aspect diplômant via un « passeport formation ».

 

Chaque projet devra donc répondre à un besoin social précis et pouvoir donner lieu à une évaluation de l’impact qui en résultera à court, moyen et éventuellement long termes.

Financement du projet

Outre une information sur le site Internet de Nous Citoyens, les projets retenus seront présentés sur une plateforme de financement participatif de type KissKissBankBank. La communauté des adhérents et sympathisants de Nous Citoyens, soit environ 14 000 personnes à ce jour, sera informée des projets retenus et de leurs besoins de financement.

Le financement de chaque projet sera estimé entre quelques centaines et quelques milliers d’euros.

Engagements

Le porteur du projet devra s’engager à rendre compte de l’avancement de son projet auprès d’un interlocuteur désigné par la Commission Lutte contre l’exclusion de Nous Citoyens. Pendant la période couverte par le financement obtenu sur la plate-forme de financement, il devra en particulier :

  • adresser une fois par mois un rapport d’au maximum une page sur l’état d’avancement du projet ;
  • rencontrer une fois par trimestre l’interlocuteur désigné par Nous Citoyens pendant au moins deux heures ;
  • remettre un rapport annuel d’activité selon un format prédéterminé, présentant en particulier le rapport coût / impacts au cours de la période écoulée.

L’interlocuteur désigné pourra rendre visite en cours de programme au porteur de projet, avec un préavis de 48 heures, pour faire un point ad hoc si nécessaire. Cet interlocuteur s’attachera à aider le porteur de projet à mettre en œuvre ce dernier et à lever les obstacles qui pourraient se présenter.

Qui peut répondre ?

L’appel à projet s’adresse à tout acteur de la société civile organisé sous forme d’association.

Critères de sélection

Nous Citoyens recherche des propositions ciblées sur la lutte contre l’exclusion, et qui ont ou auraient un véritable impact en matière de réinsertion sociale dans un ou plusieurs des secteurs visés : logement, emploi, formation professionnelle et santé.

Les propositions seront retenues selon les critères suivants :

  • la progression du ou des bénéficiaire(s) du projet : développement de ses capacités, de ses liens avec la société civile et de son autonomie ;
  • l’implication du ou des bénéficiaire(s) du projet. Ex : le bénéficiaire doit pouvoir devenir bénévole à son tour ;
  • l’engagement réciproque entre le porteur de projet et les bénéficiaires ;
  • la mesurabilité du rapport coût / impacts ;
  • la réplicabilité du projet : possibilité de dupliquer le projet à grande échelle.

Comment répondre ?

  • Les candidats seront informés de la décision de la Commission Lutte contre l’exclusion par email.
  • La liste des candidats retenus et le contenu de leur projet seront mis en ligne au cours de l’été 2014.

Equipe de suivi du projet :

exclusion@nouscitoyens.fr

Membres bénévoles de la commission Lutte contre l’exclusion

  • Marie-Sixte IMBERT –  Responsable des études chez Nous Citoyens
  • Jacques Ansquer – Président de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône, Co-fondateur du CPAS (Collectif permanent de l’alimentation caritative)
  • Entrepreneur social*
  • Avocate en droit de la propriété intellectuelle*
  • Philippe Bouquet – Chef d’entreprise actif dans l’associatif
  • Cyril Chanaud de Lestang – Entrepreneur actif dans l’associatif, notamment humanitaire, à titre personnel et professionnel
  • Antonella Desneux – Conseil en stratégie d’innovations sociales et développement durable
  • Investisseur accompagnant des PME et des ETI, contributeur de think-tanks en matière de lutte contre l’exclusion*
  • Thibaut Guilluy – Responsable d’une association d’insertion
  • Arnaud Mourot – Entrepreneur social
  • Entrepreneur social, présidente d’association*.

* Certaines membres ne pouvant pas, pour des raisons professionnelles, ou ne souhaitant pas que leur nom soit publié, seule leur profession est indiquée.