Telle est la question que Sylvain Chazot, journaliste du site Altantico.fr pose à Denis Payre

Le rejet des élites va croissant. En cause, la perte de confiance et la sensation d’un manque de sincérité des représentants politiques arrivant aux plus hautes fonctions. Problème : c’est justement le profil politique le plus rejeté par l’opinion qui est le mieux armé pour accéder au pouvoir… pour ne rien changer ensuite.

Ce divorce-là permet-il d’expliquer la crise politique que connaît la France ? Cette crise peut-elle finalement être résumée ainsi : ceux capables de gagner les élections ne sont plus ceux capables de gouverner ?

Denis Payre : Tout à fait, et cela explique le discrédit des politiques et la montées des extrêmes puisque certains se disent que eux, finalement, on ne les a pas essayé. Mais les extrêmes ne parlent pas non plus des vrais sujets comme le poids de l’État et ses conséquences, notamment fiscales


Retrouvez  l’inrégralité de l’article en ligne sur le site d’Atlantico.fr