Entrepreneur à succès, Denis Payre n’a plus rien à prouver dans le petit monde des affaires. Aujourd’hui, il compte mettre son talent et sa fougue au service de la France avec son mouvement Nous Citoyens. Parcours d’un homme atypique.

[Portrait] Denis Payre, du business à la politique

Le 10 octobre 2013 est lancé Nous CitoyensÀ l’origine de ce mouvement politique non partisan ? Un serial entrepreneur : Denis Payre.  » L’idée est née à force de rencontrer des gens désemparés qui ne savent plus pour qui voter et qui veulent une réforme en profondeur de la France « , explique celui qui a démissionné de l’Autorité de la concurrence afin d’éviter tout conflit d’intérêts en lien avec son nouvel engagement.

Son projet politique repose sur neuf thèmes prioritaires, parmi lesquels l’éducation, l’emploi, l’environnement ou encore l’efficacité de la dépense publique. Et Denis Payre de citer des arguments chers aux entrepreneurs : un coût du travail élevé, une réglementation trop lourde, une formation professionnelle mal adaptée… « Nous pensons que le chômage n’est pas une fatalité, que les emplois publics ne sont pas la solution. Nous devons aider les créateurs d’emplois que sont les PME, les entrepreneurs, les artisans et les commerçants », peut-on lire sur Nouscitoyens.fr.  » Les hommes politiques ne connaissent rien au management de proximité, n’ont jamais recruté de collaborateur ou fidélisé de client, s’exclame Denis Payre. Ils ne veulent pas prendre de risques. Alors, en politique comme en entreprise, quand ça ne va pas, il faut changer de collaborateur !  » L’objectif ? Être fin prêt pour la présidentielle de 2017.

Voir l’intégralité de l’article sur le site Chef d’entreprise.com