Le projet que nous avons établi pour les municipales constituait la première action concrète et pilote s’inscrivant dans le cadre d’une élection. Nous avons partagé pendant quelques semaines les campagnes des candidats soutenus par Nous Citoyens, à Paris, en banlieue et en région.

Ces candidats sont porteurs de la conception que Nous Citoyens a sur la gestion de la municipalité. Ils ont signé la charte de transparence et de bonne gouvernance élaborée par notre mouvement, et ont bénéficié d’une étude approfondie et rigoureuse de leur candidature. S’ils répondaient à nos exigences, nous leur attribuions le label «Nous Citoyens». Cela signifie qu’ils bénéficiaient du soutien de Nous Citoyens, et de notre suivi lors de leur campagne.

Certains d’entre eux ont décidé de faire alliance. Ils sont libres de leur choix, mais ils sont tenus de faire respecter au mieux les engagements de notre charte dont ils sont signataires.

Pour illustration, certaines listes labellisées Nous Citoyens ont obtenu entre 5 et 10 %, score honorable, mais insuffisant pour concourir au second tour. De ce fait, elles choisissent de se rallier à des listes toujours en lice, à la fois pour peser en tant qu’élu au local, et pour faire appliquer du mieux possible les valeurs qu’elles portent auprès des concitoyens de leur municipalité.

Pour veiller au respect de cette collaboration, nous organiserons, avec l’ensemble des élus signataires de notre charte, des réunions d’échange, de partages d’expériences et de bonnes pratiques sur la « vie d’élu citoyen minoritaire dans un conseil municipal ». Cela nous permettra de juger ce qu’ils ont fait concrètement pour faire vivre l’esprit de la charte.

Notre équipe veillera à ce que la promesse soit tenue, sans quoi notre collaboration prendra fin.