L’objectif premier de Nous Citoyens pour cette élection de gagner en visibilité est atteint. Selon une étude Opinionway, 35 % des Français interrogés affirment désormais connaître le mouvement Nous Citoyens (contre 16 % en mars 2014). Ces chiffres témoignent d’une forte progression. Pour 47 % des personnes interrogées qui savent ce que représente Nous Citoyens, le mouvement est perçu comme non partisan.

Le résultat des élections prouve aussi la nécessité de l’émergence d’une troisième voie crédible et constructive entre les partis populistes et les vieux partis.
Pour Denis Payre « La montée du populisme, dont nous sommes témoins, est la conséquence du discrédit des partis de gouvernement ! Les Français ont voulu les sanctionner. L’absence de résultats de ceux qui nous gouvernent depuis tant d’années a provoqué ce choc. Un choix qui pourrait être une menace pour notre pays. Il est urgent de renouveler en profondeur la vie politique française, ses dirigeants et son fonctionnement. Ce n’est pas ceux qui nous ont mis dans cette situation qui nous en sortiront. »

Le score national des listes Nous Citoyens pour les élections européennes est de 1,4 % avec des disparités selon les communes. Dans les communes où Nous Citoyens a une forte implantation qui découle de l’ancrage des listes soutenues aux élections municipales ou de la présence de militants très engagés de Nous Citoyens, les listes ont réalisé des scores significatifs.

  • Bondues (Nord) 19 %
  • Ecully (Rhône) : 6,05 %
  • Le Trinité-sur-Mer (Morbihan) : 6,26 %
  • Rueil-Malmaison 6,16 %
  • Saint Cloud : 7,65 %
  • Saint-Didier au Mont d’Or (Rhône) : 8,72 %
  • Wasquehal (Nord) 5,90 %

Les scores dans les différentes circonscriptions témoignent d’un réveil de plus de 250 000 citoyens, mobilisés en seulement 8 mois pour refonder la politique française et renouveler l’offre des dirigeants politiques !

  • Ile-de-France (liste menée par Isabelle Bordry) 2,11 %
  • Sud-Est (liste menée par Bertrand Lescure) 1,50%
  • Nord Ouest (liste menée par André-Paul Leclercq) 1,49 %
  • Ouest (liste menée par Véronique Richez-Lerouge) 1,31 %
  • Est (liste menée par Xavier Dessaigne) 1,29 %
  • Massif Central – Centre (liste menée par Sabine Thillaye) 1,08 %
  • Sud Ouest (liste menée par Philippe Marty) 0,92 %

Nous demandons des explications au ministère de l’Intérieur sur les raisons pour lesquelles certains bureaux de vote n’ont pas reçu bulletins ou les ont reçu tardivement. Les multiples exemples connus (Istres, Perpignan, Cambrai, Marseille pour les plus grosses villes) montrent des dysfonctionnements dangereux pour la démocratie. Nous Citoyens s’étonne que le Ministère ait alloué des ressources pour déterminer le positionnement politique de notre mouvement, contre notre volonté, et ne soit par ailleurs pas en mesure d’organiser convenablement sa mission régalienne d’organisation des élections. Un Etat omniprésent ne peut pas tout réussir.

Nous Citoyens travaille dès aujourd’hui à la suite des actions avec la finalisation des travaux des commissions. L’objectif est de construire le Projet citoyen pour 2015 avec la société civile. Nous Citoyens soumettra, dans les prochaines semaines, ses travaux sur l’efficacité de la dépense publique, sujet prioritaire pour refonder le fonctionnement de l’Etat et de la structure territoriale. Le combat sur le terrain se poursuit avec le développement régional du mouvement.
Nous Citoyens réfléchit également à une implication dans les élections régionales.


Contact presse – Amélie Lebreton
01 42 60 40 44 / 06 70 60 25 30
amelie.lebreton@nouscitoyens.fr

A propos : Nous Citoyens est un mouvement citoyen politique non partisan. Le mouvement a vocation à rassembler tous les Français pour élaborer un projet politique ambitieux, proposant des réformes à mettre en place rapidement et construit autour de trois valeurs : solidarité, responsabilité et confiance. L’objectif est d’associer la société civile pour peser sur le débat public et sur les élections. Nous Citoyens a été fondé par Denis Payre, créateur d’entreprises innovantes et internationales et créateur d’emplois reconnu, et une centaine de citoyens aux profils socioprofessionnels variés en septembre 2013 et compte déjà plusieurs milliers d’adhérents.