Jean-Claude Volot et Denis Payre répondent à Stéphane Le Foll après sa déclaration sur l’actuel Président du Medef, Pierre Gattaz qui ne serait pas « pas au niveau » de sa « responsabilité ».

« C’est ridicule, c’est minable ». Aux yeux de Jean-Claude Volot, entrepreneur et ancien responsable des questions d’exportation au Medef, la sortie de Stéphane le Foll hier matin sur Europe 1 n’est pas l’intervention la plus glorieuse du porte-parole du gouvernement. « Dire des choses pareilles, c’est avouer son infériorité », explique celui qui a été candidat à la présidence de la plus puissante organisation patronale de France.

Denis Payre, entrepreneur et fondateur du mouvement politique Nous Citoyens, prévient : « je ne suis pas un défenseur du Medef ». Mais la sortie médiatique équivaut à « une tentative maladroite de déstabiliser le Medef et son Président ». D’autant plus que « sur tous les sujets économiques Pierre Gattaz est plus crédible que ses interlocuteurs – de gauche comme de droite – qui ne connaissent rien à l’entreprise ».

>>Lire la suite sur le site de Widoobiz