Les Français sont prêts aux réformes pour relancer la compétitivité du pays. C’est ce que confirme un sondage Ifop-l’Opinion du jeudi 6 octobre, et ce quels que soient les clivages politiques.

Urgence Impôt

93%. C’est le pourcentage de la population française qui souhaite que des réformes soient entreprises de manière urgente dans notre pays. Cette urgence se ressent notamment à travers le pessimisme autour de la compétitivité française, puisque 75% des sondés estiment que la France est mal placée dans la compétition économique mondiale. Cela correspond à une progression de plus de 25 points par rapport à 2006. Pour 73% des Français, notre pays n’a pas fait les efforts nécessaires pour rester compétitif dans la mondialisation (limitation des hausses de salaires, réduction des aides sociales, assouplissement du droit du travail), et ce quels que soit le bord politique.

Compétition mondiale

Le sondage montre par ailleurs que les Français sont usés des taxes et des impôts, puisque 84% des sondés trouvent que leurs montants sont trop élevés ou excessifs. Une augmentation de 6 points par rapport à un précédent sondage de février 2011. Il est donc nécessaire, pour 65% des Français, de faire des économies budgétaires compte tenu de l’ampleur des déficits publics et de la dette, quitte à fermer certains services publics. 57% des Français, dont 40 % sont salariés de la fonction publique, estiment qu’il serait possible d’avoir des services publics de qualité tout en réduisant le nombre de fonctionnaires. En ce qui concerne la mesure du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, 62% des Français estimaient que cette mesure était mauvaise en 2011. Aujourd’hui la tendance s’amenuise puisqu’on arrive à un rapport de force de 50/50% .

Impôt

Outre les chiffres, le sondage Ifop-l’Opinion montre bel et bien que peu importe l’appartenance politique des Français, l’ensemble des strates de la population est prête au changement. Et cela passe par une diminution des dépenses publiques, afin de permettre des économies budgétaires.

>> Source: Réformes : 
les Français
 sont prêts de l’Opinion

>> Télécharger le sondage de l’Ifop- Les Français et les réformes