Chiffre. 10 000 signatures

C’est le nombre de signatures déjà récoltées par la pétition lancée il y a quelques jours par l’association Nous Citoyens et adressée à Manuel Valls, au sujet de l’inéligibilité à vie des responsables politiques condamnés pour des malversations graves. Et Nous Citoyens de citer les «pratiques intolérables» d’élus comme Patrick Balkany, plusieurs fois condamné et de nouveau au cœur d’une affaire de fraude fiscale, mais aussi Thomas Thévenoud ou Jérôme Cahuzac.

>> Lire l’article sur Libération.fr