Nos actions citoyennes portent leurs fruits

 

Pascale Luciani, membre du comité de direction de Nous Citoyens, a obtenu gain de cause auprès de la justice, qui a fait valoir le fait que la liberté d’exercice de mandat d’un responsable politique est entravée lorsque sont cumulées les fonctions de maire-adjoint et d’attaché parlementaire, du simple fait qu’il y ait subordination.

Depuis cette victoire juridique, les conséquences au sein de la classe politique ont commencé à se faire sentir :

  • Après le dépôt du recours, Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI et Député-Maire, démissionne sa femme des fonctions d’attachée parlementaire, et conserve celle de maire-adjointe et vice-présidente de la communauté d’agglomération de sa commune de Drancy (article du journal Le Point).
  • Suite à un courrier envoyé par un membre de Nous Citoyens rappelant la décision de justice rendue, Patrick Ollier, Député-Maire de Rueil-Malmaison, démissionne son attaché parlementaire de son mandat de premier adjoint au maire.
  • Beaucoup d’autres Députés-Maires ou Sénateur-Maires vont être contraints d’appliquer cette décision de justice, qui fait jurisprudence comme le rappelle Patrick Ollier lui-même. Notamment Sylvain Berrios, Député-Maire de Saint-Maur-des-Fossés qui, par décision de justice, doit annuler l’élection de son attaché parlementaire au mandat de Maire-adjoint, dans les plus brefs délais

Par ailleurs, dans le cadre de nos actions qui militent pour une plus grande transparence et une plus grande éthique de la vie politique, l’outil Vigie Citoyenne que nous avons mis en ligne il y a quelques semaines rencontre un vif succès. Nous comptons désormais plus de 70 000 utilisateurs qui se sont connecté sur la plateforme, et les réactions de maires, maires-adjoints ou citoyens sont nombreuses.

La première étape de notre objectif a été rempli : le débat citoyen est lancé, et les électeurs de ce pays peuvent compter sur une organisation à leur disposition pour faire valoir leurs exigences.