Communiqué Jeunes Nous Citoyens sur le rapport France Stratégie sur l’engagement politique des jeunes

France Stratégie a remis le lundi 22 juin 2015 son rapport au ministre de la Ville, des Sports et de la Jeunesse sur l’engagement des jeunes, dont toute une partie porte sur l’engagement politique.

L’étude se base sur un constat largement partagé : les jeunes (18-25 ans) éprouvent un sentiment de défiance majeur envers les institutions représentatives et les partis politiques. En conséquence, cette tranche d’âge est la plus attirée vers le vote des extrêmes.

Malheureusement, le rapport apporte des réponses quelque peu superficielles au regard de la gravité du problème. La liste des « mesurettes » est longue et témoigne d’une méconnaissance des raisons profondes de cette rupture entre les jeunes et les institutions

Au final, ce rapport soumet 25 mesures, constituant pour la plupart des incitations à la participation démocratique, comme si le désengagement des jeunes de la vie politique provenait d’une absence de motivation…

Seule lueur d’espoir dans ce rapport : la courte évocation d’une limitation à trois mandats parlementaires ou exécutifs locaux successifs, qui « contribuerait au renouvellement de notre classe politique ». Nous Citoyens prône depuis ses débuts une limitation à 3 mandats, mais dans une vie, pour éviter toute tentation de « carriérisme » politique.

Les Jeunes Nous Citoyens jugent très insuffisantes et inappropriées les mesures de ce rapport. Les jeunes ne doivent pas être considérés comme un segment à part de la population avec leurs problèmes à eux, mais plutôt comme des lanceurs d’alertes. Leur défiance vis à vis du jeu politique symbolise l’écart grandissant entre des institutions vieillissantes et la société moderne.

Rénovons la vie politique entière, et nous retrouverons la confiance des jeunes citoyens.

Retrouvez nos propositions sur le renouvellement de la vie politique

Les Jeunes de Nous Citoyens