COMMUNIQUE DE PRESSE

Vendredi 2 octobre 2015

Nous Citoyens allons plus loin que le rapport Bartolone-Winock

Aujourd’hui, la commission Bartolone doit présenter à l’Assemblée Nationale ses 17 propositions sur la réforme des institutions. Nous Citoyens n’avons pas attendu cette date pour nous alarmer de la situation. Nous devons renouveller la vie politique de manière urgente, au delà du rythme poussif des parlementaires. 87% des Français n’ont plus confiance dans la classe politique. Cela fait 2 ans que nous avons  proposé 6 mesures pour en finir avec le carriérisme politique.

Nos six propositions vont encore plus loin que le rapport Bartolone-Winock :

  • Une double limitation des mandats : limitation à deux mandats consécutifs de parlementaire ou d’élu local et quatre mandats maximum, pour une même personne au cours de sa vie.
  • La réduction de 30 % du nombre de parlementaires à 400 députés et 200 sénateurs pour réaliser 63,7 millions d’euros d’économie.
  • Un mandat non renouvelable de cinq ans pour le Président de la République.
  • La démission de la fonction publique pour chaque parlementaire ou élu local qui en est issu afin d’atteindre l’égalité avec les personnes venues du secteur privé.
  • La création d’un congé préélectoral de 3 mois financé par des fonds publics (si le cap des 5 % des suffrages est franchi) et permettant aux candidats de se consacrer à leur campagne.
  • Une assurance reconversion pour les parlementaires
A l’heure où 74% des Français pensent que les idées doivent venir des citoyens plutôt que des élus, nos propositions ont récolté plus de 10 000 contributions. Nous Citoyens , avec nos 13 000 adhérents, voulons redonner la parole à la société civile et nous continuons le débat en consultant directement le citoyen grâce à notre plate-forme collaborative.
Contacts presse :
01 42 60 40 44
Mesures choc