Nous Citoyens observe avec intérêt

la démarche de rupture engagée par Emmanuel Macron

Paris, le 31 août 2016

En finir avec les  politiques de carrière, bâtir un véritable programme de transformation, remettre avec courage les objectifs de réforme au centre de l’action politique dans un esprit non partisan, tel est le projet porté par Nous Citoyens depuis sa création il y a maintenant trois ans, en appelant au réveil citoyen.

D’ores et déjà, des femmes et hommes de la société civile se préparent à se porter candidats en 2017 pour aller défendre à l’Assemblée nationale les valeurs, la vision et le programme de notre mouvement.

C’est pourquoi Nous Citoyens ne peut qu’observer avec intérêt la démarche de rupture engagée le 30 août par Emmanuel Macron.

En quittant le gouvernement, l’ancien locataire de Bercy s’affranchit aujourd’hui des limites d’un système à bout de souffle, trop longtemps satisfait de mauvais compromis ou de fausses solutions.

En reprenant sa liberté, Emmanuel Macron élargit ainsi l’offre politique de cette année présidentielle dans le sens de ce que Nous Citoyens a toujours appelé de ses vœux : la sincérité et l’audace.

Alors que les vieux partis cherchent à confisquer le vote des Français à la présidentielle en orchestrant la réédition du casting de 2012, le signal envoyé hier par Emmanuel Macron permet de croire qu’une alternative est encore possible pour 2017.

Nous Citoyens sera ainsi très attentif au diagnostic promis par le fondateur du mouvement En Marche ainsi qu’au projet qu’il nous présente aujourd’hui comme un vrai « plan de transformation ancré dans le réel, exigeant, redonnant à la France la place qu’elle mérite ».

Nous Citoyens ne peut qu’encourager ce type de démarche qui rejoint nos principes fondateurs et anime tous ceux qui souhaitent, comme 78 % des Français, une transformation de la France et pouvoir voter pour un(e) candidat(e) hors des partis politiques.

 

Contact presse :

Sabine Rozier-Deroche l Taola consultants – Tél : 06 42 66 45 24 srd@taolaconsultants.com

>> Télécharger le communiqué de presse