Economie, tout est là, si l'on veut parler de solidarité

JARRY
JARRY

le 04/12/2018 à 10:31 Citer ce message

Commençons par le début. Tout est Economie dans le fonctionnement d'une société qui veut avoir les moyens de créer une solidarité. Les citoyens français reçoivent une éducation économique ZERO. Il ne sert à rien de faire des assemblées avec des gens que l'on a privés de compétence.Intentionnellement ou pas ? C'est par là qu'il faut commencer.
Deuxièmement, une appartenance à un pays requiert une compétence en matière de fonctionnement des Institutions. Les citoyens français reçoivent un enseignement quasi-zéro en cette matière.
Cela n'empêche pas les Gouvernements successifs de faire voter ces citoyens sur des questions d'Economie et de Droit Constitutionnel... On vote dans le vide, on parle dans le vide.
Un homme politique qui se dit de stature nationale vient de déclarer à plusieurs reprises: il faut un referendum! Mais il s'est bien gardé de dire quelle serait la question... Et les journaleux, se sont bien gardés de lui poser la question,affidés qu'ils sont. Niveau ZERO!
J'aimerais que Nous Citoyens se pose différemment de toutes les autres voix. Rien que notre Nom, Nous Citoyens appelle à la nécessité de savoir de quoi on parle. C'est le moment d'avoir du courage.
Jean-pierre JARRY
Jean-pierre JARRY

le 08/12/2018 à 14:38 Citer ce message

Cher homonyme, je partage votre constat sur la formation économique et civique en France. Que faire? L'introduire via l'Education Nationale ne pourra porter ses fruits que dans longtemps. A plus court terme, je pense que ce peut être le rôle de Nous Citoyens, des mouvements équivalents, de la presse aussi, de diffuser les raisonnements simples qui font appel au bon sens et que nos voisins suisses savent appliquer. Exemples:
1) En 2002, la "votation" populaire a refusé à 74% des voix la proposition de réduire à 36 h la durée hebdomadaire de travail. Une large majorité des Suisses comprend qu'avant de distribuer la richesse, il faut la créer; et pour cela travailler.
2) En 2017, ils ont approuvé à 84% des voix la prolongation jusqu'en 2035 de l'impôt direct et de la TVA qui financent les 2/3 des dépenses de la Confédération.Une écrasante majorité de Suisses jugent donc que leur Etat fédéral ne gaspille pas leur argent. Nos gouvernants pourraient prendre là-bas des leçons.
Thomas
Thomas

le 10/12/2018 à 12:19 Citer ce message

Effectivement derrière un référendum il faut faire attention à la question posée, pour reprendre l'exemple de la suisse celle-ci a voté l'arrêt de l'élevage des poules en cage. Moralité l'essentiel de leur consommation d'oeufs est importés.

Comme quoi l'économie et la vie civique ne cohabitent pas simplement !!!
seb
seb

le 04/01/2019 à 19:26 Citer ce message

ThomasEffectivement derrière un référendum il faut faire attention à la question posée, pour reprendre l'exemple de la suisse celle-ci a voté l'arrêt de l'élevage des poules en cage. Moralité l'essentiel de leur consommation d'oeufs est importés.

Comme quoi l'économie et la vie civique ne cohabitent pas simplement !!!


C'est un exemple effectivement. Mais ils auraient pu choisir de favoriser les poules libre de plein air au lieu d'interdire les cages.
C'est un problème récurant en matière de politique moderne. On abroge, on interdit, on supprime sans projection futur. La plupart du temps il n'y a aucune proposition de remplacement ou alternative en rapport avec la suppression.
Les lois sont devenues des signes extérieur de pouvoir politique. Elles ne servent plus le pays mais l’intérêt de ceux qui les font et les votent.
La suisse au lieu de maitriser sont approvisionnement en œufs frais local a favorisé la production d’œufs; qui je suppose viennent de poule en cage vue que c'est plus économique a l'importation. Le consommateur regarde aussi ce qu'il dépense.
BC55
BC55

le 06/01/2019 à 14:17 Citer ce message

Vos écrits et réflexions sont intéressantes. Je viens de déposer un message sur le forum Référendum de ce site que je vous engage à aller lire.
Vous avez raison sur la méconnaissance des français sur l'économie mais aussi sur la gestion des entreprises. Il faut apprendre aux collégiens et lycées Français les rudiments d'économie, mais aussi du droit et remettre en place une instruction civique digne de ce nom. Comme toujours en France il y a des polémiques notamment sur le contenu des cours d'économies. L'important est qu'il y en en aient et qu'ils diffusent une diversité de théories. Les vraies théorie libérales ont été occultées pendant des décennies par les différents pouvoirs en place influencés par les trotskistes et staliniens. Qui connait Frédéric BASTIAT enseigné dans toutes les universités américaines et dont les écrits sont livres de chevet de présidents américains ? Peu de monde et c'est scandaleux; surtout quand sait que c'est un français natif de DAX dans les landes qui vivait au 19ème siècle.
Nos élus sont à l'image des français très mauvais en économie. D'autant qu'ils sont principalement hauts fonctionnaires, qu'ils ne connaissent pas entrepreneuriat et la création de richesses.
Je n'ai d'avis tranché sur le référendum même si je crois que nous devons l'instaurer localement dans un premier temps.
Plus généralement pourquoi se pose-t-on la question des référendums et de la démocratie directe ? c'est une lapalissade. Nous Citoyens a constaté il y a 5 ans comme les gilets jaunes l'incapacité des politiques élus à maintenir la France dans le lot des pays développés avec un niveau de vie décent pour tous les citoyens. Nous avons constaté comme les gilets jaunes le développement de la pauvreté, le déclassement des classes moyennes, la fuite des talents et des entreprises mais aussi accumulation des déficits et le développement de la gabegie. Nous avions préconisé le non renouvellement de mandat et le renouvellement de la classe politique comme sa réduction. c'est toujours d'actualité.
En fait le peuple peut se tromper comme l'évoque Thomas dans un exemple Suisse. On pourrait citer le référendum de chavez au Venezuela. Malheureusement les élus français ont pris depuis 40 ans beaucoup de mauvaises décisions et nous les avons laisser faire. Ils se sont trompés trop souvent nous menant à la faillite. C'est cela qu'il faut changer. Nous faisons en partie le même constat que les gilets jaune mais nous avons réfléchi à des solutions depuis 4 ans. Il faut certainement les actualiser et prendre en compte la gravité de la situation de la France mais dans le fonds elles restent valables.
réduction du nombre d'élus de 655000 à 200 000
suppression du CESE et des CESER
diminution des fonctionnaires dans l'état et les collectivités régionales
Passage de la retraite à 65 ans pour tous fonctionnaires compris
privatisations des entreprises publiques totalement déficientes ou en tout cas restructurations. La SNCF qui a reçu 35 milliards d'euros, reçoit chaque année 12 milliards de subvention sans compter les 5 milliards qui sont donnés par le régime général des retraites au régime des cheminots (ils partent entre 52 et 57 ans). Et pourtant la SNCF a 529 filiales. Nous devons imposer qu'il les vendent pour partie et remboursent 10 milliards.
etc..
Thomas
Thomas

le 11/01/2019 à 13:04 Citer ce message

sebThomasEffectivement derrière un référendum il faut faire attention à la question posée, pour reprendre l'exemple de la suisse celle-ci a voté l'arrêt de l'élevage des poules en cage. Moralité l'essentiel de leur consommation d'oeufs est importés.

Comme quoi l'économie et la vie civique ne cohabitent pas simplement !!!

C'est un exemple effectivement. Mais ils auraient pu choisir de favoriser les poules libre de plein air au lieu d'interdire les cages.
C'est un problème récurant en matière de politique moderne. On abroge, on interdit, on supprime sans projection futur. La plupart du temps il n'y a aucune proposition de remplacement ou alternative en rapport avec la suppression.
Les lois sont devenues des signes extérieur de pouvoir politique. Elles ne servent plus le pays mais l’intérêt de ceux qui les font et les votent.
La suisse au lieu de maitriser sont approvisionnement en œufs frais local a favorisé la production d’œufs; qui je suppose viennent de poule en cage vue que c'est plus économique a l'importation. Le consommateur regarde aussi ce qu'il dépense.


Pour préciser mon propos, la Suisse a bien décidé d'appliquer cet élevage des poules en plein air sur son territoire à travers ce référendum mais le contre-coup de la consommation est une augmentation des importations d'oeufs issus de poules en cage.

Il s'agit d'une expérience sociologique intéressante du fait qu'une seule et même personne a été capable de voter l'arrêt de l'élevage des poules en cage tout en continuant à acheter ses oeufs le moins cher possible sans se soucier des conditions d'élevage.

D'où ma conclusion autour de la cohabitation entre la vie économique et la vie civique !!!

Conjugué au sentiment d'appauvrissement de l'instruction scolaire, ça va pas être simple de faire réfléchir les gens sur un sujet...
jean-mary
jean-mary

le 17/01/2019 à 19:50 Citer ce message

Exactement cela est inhumain la vie des poules en cages comme d'autres animaux .Il y a assez de place ds les campagnes ,cela devrait être interdis .
Il faut re industrialisé le pays cela servira l' écologie beaucoup moins de transport venant des pays asiatique .
Avec toutes les taxes payes CSG quelles ayes au créations d'emploi égal moins de taxes c'est possibles .
Cela implique moins de marges sur les produits .
Tout a fait JARRY , la non information continue . Certains politique se prenent pour des ELITES ,
qd on voit les résultats 40 ans de descente du pays .
Tardieux Yannick
Tardieux Yannick

le 17/01/2019 à 20:45 Citer ce message

bonjour, ma réponse à M. Macron ( à partager SVP ):
EH !, MANU !,
t'a rien compris ! ...
TU nous demandes de répondre à TES questions !,

Fallait oser quand même !, EUH! oups, Monsieur le Président, puisque vous n'avez pas compris, je vais vous expliquer ce que veulent les Gilets Jaunes, c'est simple pourtant: 4 choses, PLUS de pouvoir d'achat, PLUS de services publics, PLUS de démocratie et MOINS d'inégalités, simple, basique !, alors vous allez me dire que c'est flou ! non non, je vais vous en faire la "pédagogie des réformes" comme vous nous la faîtes depuis 19 mois,

--PLUS de pouvoir d'achat c'est:
un SMIC à 1400 euros nets
l'augmentation de toutes les petites retraites et minimas sociaux
des transports publics et parkings gratuits
une TVA à 5.5% sur les produits de première nécessité ( 30% sur les produits de luxe et 15% sur le reste )
la criminalisation de l'obsolescence
la réquisition de tous les logements vides ( et gestion par comité locaux )
un vrai plan d'aide à la rénovation pour l'économie d'énergie ( isolation, chaudière, véhicule )
la retraite à 60 ans pour tous et à 55 pour les métiers difficiles
un sur-salaire au prorata de la précarité du poste

--PLUS de services publics c'est:
des services de qualité ( pas de rentabilité ! ) et de proximité concernant
la santé, l'énergie, l'éducation, la police, la justice ...
une sécu générale avec assimilation des mutuelles ( et un vrai zéro reste à charge )
ne pas vendre les centrales hydro-électriques et autres structures de production
la création d'un service d'aide à la socialisation ( apprentissage du vivre-ensemble ) de l'enfant ( et des parents )

--PLUS de démocratie c'est:

le RIC ( full options ... )
la proportionnelle intégrale
la reconnaissance du vote blanc
le contrôle strict ( voire l'éradication ) des lobbies et de la publicité
l'égalité réelle des salaires hommes-femmes
un quota de participation minimum pour la validation des votes
la fin des monopoles dans la Presse

--MOINS d'inégalités c'est:
la fin des taxes pour nos ainés
l'impôt universel ( tous les français même hors de France , avec un meilleur étalement )
une taxation désincitative des transactions financières
une loi de fiscalité universelle ( pour lutter contre l'évasion, l'optimisation ... )
une taxation désincitative sur le transport maritime et aérien
la fin des aides d'état genre CICE,
des rémunérations raisonnables pour les élus
une loi universelle sur les banques et autres établissements financiers (éthique et transparence )

--ET, en vrac, le vrai changement c'est:

une TVA écologique à nos frontières
l'arrêt de tous les produits "phytosanitaires"
et une agriculture biologique, locavore et diversifiée ( et un traitement "humain" des animaux )
et une extension des espaces naturels sans parasites ( hum, l'Homme en l'occurrence ...)
l'inscription des termes "intérêt général" dans la Constitution
une politique de commerce international éthique
et pas de commerce avec des pays en guerre et-ou non-démocratiques
une diplomatie de paix pro-active
l'arrêt de l'absurdité nucléaire
la préservation du patrimoine
l'arrêt du bétonnage des terres agricoles ( et des ventes à des non-français )

--ET encore, en vrac, le vrai sens du mot "révolution" c'est:

la collectivisation des moyens du Nécessaire ( énergie, alimentation, logement )
l'éradication de la cause première du capitalisme: la propriété privée, si si ...
la fin des lois "Minority Report", liberticides ( seule l'atteinte réelle aux personnes et aux biens convient au cadre fixé par la Constitution, alors le 80 km/h..!, l'assignation à résidence, l'arrestation de manifestants avant ..,la prohibition des drogues, le droit au suicide, ... )
la fin du droit du sol , et il ne s'agit pas de refuser de l'aide mais l'immigration sauvage qui permet d'obtenir la nationalité française, voir les cas absurdes: une vacancières étrangère qui repart quelques jours après son accouchement et les fraudes à la nationalité à Mayotte
la décroissance de cette frénésie consumériste!

en clair, les Gilets Jaunes et les gens en général veulent le partage du travail, des richesses et du pouvoir, alors que vous essayez de nous embrouiller avec des questions de technos,

Voilà Monsieur Manu, ce que vous pourriez faire de bien pour "votre" peuple en faisant adopter l'une ou l'autre ( pourquoi pas toutes ? ) de ces mesures, cordialement, un fumeur roulant en diesel,
ROUX S
ROUX S

le 16/02/2019 à 11:22 Citer ce message

Tardieux Yannickbonjour, ma réponse à M. Macron ( à partager SVP ):
EH !, MANU !,
t'a rien compris ! ...
TU nous demandes de répondre à TES questions !,

Fallait oser quand même !, EUH! oups, Monsieur le Président, puisque vous n'avez pas compris, je vais vous expliquer ce que veulent les Gilets Jaunes, c'est simple pourtant: 4 choses, PLUS de pouvoir d'achat, PLUS de services publics, PLUS de démocratie et MOINS d'inégalités, simple, basique !, alors vous allez me dire que c'est flou ! non non, je vais vous en faire la "pédagogie des réformes" comme vous nous la faîtes depuis 19 mois,

--PLUS de pouvoir d'achat c'est:
un SMIC à 1400 euros nets
l'augmentation de toutes les petites retraites et minimas sociaux
des transports publics et parkings gratuits
une TVA à 5.5% sur les produits de première nécessité ( 30% sur les produits de luxe et 15% sur le reste )
la criminalisation de l'obsolescence
la réquisition de tous les logements vides ( et gestion par comité locaux )
un vrai plan d'aide à la rénovation pour l'économie d'énergie ( isolation, chaudière, véhicule )
la retraite à 60 ans pour tous et à 55 pour les métiers difficiles
un sur-salaire au prorata de la précarité du poste

--PLUS de services publics c'est:
des services de qualité ( pas de rentabilité ! ) et de proximité concernant
la santé, l'énergie, l'éducation, la police, la justice ...
une sécu générale avec assimilation des mutuelles ( et un vrai zéro reste à charge )
ne pas vendre les centrales hydro-électriques et autres structures de production
la création d'un service d'aide à la socialisation ( apprentissage du vivre-ensemble ) de l'enfant ( et des parents )

--PLUS de démocratie c'est:

le RIC ( full options ... )
la proportionnelle intégrale
la reconnaissance du vote blanc
le contrôle strict ( voire l'éradication ) des lobbies et de la publicité
l'égalité réelle des salaires hommes-femmes
un quota de participation minimum pour la validation des votes
la fin des monopoles dans la Presse

--MOINS d'inégalités c'est:
la fin des taxes pour nos ainés
l'impôt universel ( tous les français même hors de France , avec un meilleur étalement )
une taxation désincitative des transactions financières
une loi de fiscalité universelle ( pour lutter contre l'évasion, l'optimisation ... )
une taxation désincitative sur le transport maritime et aérien
la fin des aides d'état genre CICE,
des rémunérations raisonnables pour les élus
une loi universelle sur les banques et autres établissements financiers (éthique et transparence )

--ET, en vrac, le vrai changement c'est:

une TVA écologique à nos frontières
l'arrêt de tous les produits "phytosanitaires"
et une agriculture biologique, locavore et diversifiée ( et un traitement "humain" des animaux )
et une extension des espaces naturels sans parasites ( hum, l'Homme en l'occurrence ...)
l'inscription des termes "intérêt général" dans la Constitution
une politique de commerce international éthique
et pas de commerce avec des pays en guerre et-ou non-démocratiques
une diplomatie de paix pro-active
l'arrêt de l'absurdité nucléaire
la préservation du patrimoine
l'arrêt du bétonnage des terres agricoles ( et des ventes à des non-français )

--ET encore, en vrac, le vrai sens du mot "révolution" c'est:

la collectivisation des moyens du Nécessaire ( énergie, alimentation, logement )
l'éradication de la cause première du capitalisme: la propriété privée, si si ...
la fin des lois "Minority Report", liberticides ( seule l'atteinte réelle aux personnes et aux biens convient au cadre fixé par la Constitution, alors le 80 km/h..!, l'assignation à résidence, l'arrestation de manifestants avant ..,la prohibition des drogues, le droit au suicide, ... )
la fin du droit du sol , et il ne s'agit pas de refuser de l'aide mais l'immigration sauvage qui permet d'obtenir la nationalité française, voir les cas absurdes: une vacancières étrangère qui repart quelques jours après son accouchement et les fraudes à la nationalité à Mayotte
la décroissance de cette frénésie consumériste!

en clair, les Gilets Jaunes et les gens en général veulent le partage du travail, des richesses et du pouvoir, alors que vous essayez de nous embrouiller avec des questions de technos,

Voilà Monsieur Manu, ce que vous pourriez faire de bien pour "votre" peuple en faisant adopter l'une ou l'autre ( pourquoi pas toutes ? ) de ces mesures, cordialement, un fumeur roulant en diesel,

Répondre à ce message