Handicapé obligé de vivre seul

Mayer
Mayer

le 20/01/2019 à 10:34 Citer ce message

Bonjour, je suis handicapée, divorcée, j'ai dû pour des raisons familiales (nombreuse TS de l'un de nos fils) retourner d'urgence vivre chez mon ex mari. Tout ça pour vous expliquer que de personne indépendante avec logement dans une autre région depuis plus de 10 ans je me retrouve dans la situation d'une personne dépendante de mon ex ! 3 ans que je suis sans ressources, impossible d'avoir un logement adapté. La proposition de loi concernant l'attribution de l'allocation adulte handicapé sans condition de ressource a été rejetée très rapidement. Le résultat, c'est que les handicapés sont obligés de vivre seul pour conserver leur indépendance financière.
D'un côté vous avez des personnes handicapées qui veulent vivre par choix légalement auprès d'un conjoint qui les aide dans la vie de tous les jours... et qui de demandent simplement l'AAH, et de l'autre des personnes handicapées qui souhaitent garder leur autonomie et qui touchent l'AAH, l'aide au logement, l'aide à l'autonomie, l'aide pour la mutuelle, le gaz, l'électricité,...
Nous sommes des citoyens comme les autres et pourtant nous n'avons pas le choix, nous sommes obligés de vivre seul si nous voulons conserver un minimum de fierté, ne pas se faire entretenir, coûter cher à la personne qui veut bien s'intéresser à vous.
Je voudrais que la proposition de loi sur l'attribution de l'AAH sans conditions de ressources soit représentée, rediscutée et votée pour donner un pouvoir d'achat aux handicapés qui aujourd'hui n'ont absolument rien pour vivre, ne peuvent ni payer leur mutuelle, ni participer aux divers frais alimentaires... psychologiquement pour certains dur à vivre

Répondre à ce message