Denis Payre, fondateur du mouvement

Denis PayreNé à Lyon, Denis Payre est diplômé de l’ESSEC. Après un début de carrière chez Forum International et Oracle France, il co-fonde en 1990, à l’âge de 27 ans, l’éditeur de logiciel Business Objects, avec une mise de fond de 10 000 €. Il en sera Directeur Général pendant 7 ans. L’entreprise, implantée dans 54 pays, devient leader mondial dans son domaine avec un chiffre d’affaire qui double tous les ans. En 1994, Business Objects est le premier éditeur de logiciel européen à entrer au Nasdaq, la première société française indépendante à y être admise et la meilleure introduction en bourse de l’année. Il est nommé avec son associé « Entrepreneur de l’Année » par Business Week aux USA en 1996, aux côtés de Steve Jobs et Steven Spielberg. Dans son domaine d’expertise, Business Objects est aujourd’hui le centre de compétences mondial du géant allemand SAP.

En 1997, Denis Payre se retire de ses fonctions opérationnelles pour s’occuper de sa famille et aider de jeunes entrepreneurs français. Il fonde alors l’association Croissance Plus pour promouvoir un environnement plus propice aux entreprises innovantes. Il parvient à faire réformer la loi sur les stock-options par le gouvernement Jospin qui menaçait la santé financière de ces entreprises.

Il est alors contraint de quitter la France pour la Belgique en 1998. Denis Payre n’a pas souhaité rester dans un pays qui le menaçait de faillite personnelle, alors même qu’il avait donné à ce pays un leader mondial dans les métiers de demain. Le déplafonnement de l’ISF, décidé par le gouvernement Juppé, le menace de faillite personnelle, son patrimoine étant à l’époque virtuel à 90 %, constitué d’actions Business Objects difficiles à vendre et fluctuant dans de fortes proportions. S’il était resté au moment de la bulle internet avec une action momentanément multipliée par 20, il aurait été ruiné. Il fonde à Bruxelles avec d’autres entrepreneurs européens « Entrepreneurs for Growth ». Très attaché à son pays, il rentre en France en 2008.

En 2001, il crée Kiala à Bruxelles, avec Marc Fourrier, une plateforme logistique pour l’e-commerce. Kiala, plusieurs fois reconnue pour sa capacité d’innovation, devient le leader en Europe dans son domaine avec une implantation dans 5 pays et une croissance annuelle moyenne de 50 %. En février 2012, le géant américain UPS se porte acquéreur de Kiala pour en faire son centre de compétences mondial dans le domaine d’expertise des réseaux de relais. Denis Payre reste à la tête de l’entreprise pendant 18 mois afin de faciliter la transition jusqu’au 5 septembre 2013.

Après avoir laissé la présidence du mouvement en septembre 2014 à Jean-Marie Cavada, Denis Payre reprend la présidence par intérim suite à la démission de l’eurodéputé, dans l’attente de l’organisation de l’élection d’un nouveau Président par les adhérents d’ici janvier prochain.