La vie politique

1. Travail des commissions 2. Débat en ligne > 3. Synthèse des contributions > 4. Projet final


La vie politique française souffre de plusieurs maux qui contribuent à son décalage avec la société civile et à son incapacité à remettre en cause l’existant, parmi lesquels :

  • Une surreprésentation de la fonction publique parmi les membres du gouvernement et les parlementaires. Ce personnel au-delà de ses qualités n’a pour seule référence que l’administration, avec ses modes de fonctionnement souvent archaïques.
  • La trop grande professionnalisation de la vie politique. Les dirigeants sont plus en quête de réélection que de l’intérêt général.
  • Les renouvellements successifs de mandat empêchent d’avoir des regards neufs sur les problèmes et les solutions à apporter.

Nous souhaitons rapprocher la vie politique de la société civile pour rétablir une confiance réciproque, indispensable à un fonctionnement apaisé de notre démocratie. Cela passera par des modifications profondes du mode de recrutement de la classe politique, comme par des changements liés à son organisation.

 

NB : Ce texte n’est qu’une brève présentation de nos orientations sur ce sujet. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’espace collaboratif et sur la synthèse des contributions.