Emploi_icone

CONSTAT

Le chômage de masse paralyse l’ensemble de la société

La France compte près de 3 millions de chômeurs 1 sans aucune activité, soit 11 % de la population active – contre 5,3 % en Allemagne et 7,8 % en Suède. 9 millions de personnes vivent avec moins de 1 000 euros par mois. (chiffres à mettre à jour)

Notre modèle protecteur rigidifie toute la société à force de vouloir la protéger par toujours plus de réglementation

  • A force de coups de pouce, le SMIC dont l’intention louable est de protéger les plus faibles, atteint un coût total trop élevé : 62 % du salaire médian, contre 45 % dans les autres pays d’Europe qui ont opté pour un salaire minimum
  • Nos entreprises, ne peuvent pas maîtriser l’ensemble des dispositions d’un Code du Travail de 3 500 pages, incluant une jurisprudence totalement instable de la Cour de Cassation : 30 nouveaux arrêts par jour, dont 16 annulant les jugements en appel 2.

Le dialogue entre employés et employeurs, censé assurer solidarité et protection, est bloqué

  • Les indemnités minimales de licenciement sont trop faibles pour rassurer les salariés anxieux de tomber dans la précarité. Le recours aux prud’hommes devient alors trop systématique, avec des conséquences parfois très lourdes.
  • Les plans de licenciement, sont si formels et si procéduriers, qu’à part compliquer et ralentir les restructurations auxquelles l’entreprise est contrainte, ils n’apportent aucune protection aux salariés licenciés.

Nous pensons que le chômage n’est pas une fatalité, que les emplois publics ou aidés ne sont pas la solution, car ils contribuent à aggraver un peu plus la situation d’un pays.

Nous devons aider les créateurs d’emplois, les PME, les entrepreneurs, les artisans, les commerçants et les professions libérales.

OBJECTIF

Créer plus de 2 millions d’emplois en 5 ans en réintégrant les exclus par le travail, et en tirant parti des atouts considérables de la France dans la mondialisation.

 

NOS PROPOSITIONS

6propositions_Emploi
>> Les propositions dans le détail

1- Rendre le SMIC compétitif pour redonner du travail aux exclus

2- Faire de l’emploi des jeunes une priorité nationale 

3- Un contrat de travail unifié, et protégeant les plus faibles

4- Assurer le financement transparent du dialogue social et ouvrir à tous la représentation syndicale

5- Former efficacement les demandeurs d’emploi pour recréer un retour à l’emploi

6- Libérer l’ entrepreneuriat et l’innovation pour encourager la créativité