NC-France en quelques mots

Notre projet pour la France

Placer l’humain au cœur des décisions pour un développement durable dans une Europe libre, philanthrope et responsable.

Notre objectif à court terme

Remettre le mouvement Nous Citoyens en ordre de bataille d’ici fin mars 2019 avec une équipe de transition et la tenue d’un Congrès refondateur fixé aux 30 et 31 mars, qui élira un binôme présidentiel pour mener notre mouvement, décidera de notre position par rapport aux élections européennes de 2019 et municipales de 2020.

 

Nous voulons agir suivant deux axes. Cette approche fera de Nous Citoyens une force politique agissante permanente, et non seulement à l’occasion des élections :

·         L’action politique : être force de propositions politiques, porter la voix de nos concitoyens dans le débat public, servir la France et représenter la société civile le temps d’une mandature.

·         Le pouvoir, autrement : tout en étant soucieux de ne pas se substituer aux élus décideurs, s’assurer que le pouvoir est bien au service des citoyens, valoriser les initiatives et projets citoyens.

Notre démarche jusqu’au Congrès

Créer des groupes de travail au niveau des municipalités, bassins de vie, circonscriptions, pays ou terroirs sur des thèmes liés aux problématiques de nos concitoyens en lien avec ce que fait ou pourrait faire l’UE dans ces domaines.

 

Créer un maillage territorial : matérialiser notre ancrage local par des associations Nous Citoyens affiliées à Nous Citoyens – France, soutien de ces associations locales.

 

Communiquer sur notre Charte d’engagement politique et sur notre projet pour la France. Actualiser et étendre notre programme politique.

 

Créer un nouveau site internet et réinvestir les réseaux sociaux pour assurer notre rôle de vigie citoyenne et notre positionnement par rapport à l’actualité politique : nous encouragerons les mesures allant dans le sens de notre projet pour la France et nous opposerons à celles qui vont dans une autre direction.

 

Remotiver nos adhérents et anciens adhérents en les incitants à participer à cette démarche et/ou à nous rejoindre pour ce faire.

 

Partager nos convictions avec le plus grand nombre possible de nos concitoyens, les faire adhérer à notre mouvement pour ensemble mieux défendre ces convictions et pouvoir les réaliser.

Thème du Congrès : Nos territoires et l'UE

Ce thème a été choisi pour d’une part répondre à notre démarche de construire l’avenir à partir des territoires et d’autre part nous préparer aux élections européennes et municipales.

 

Pour mieux appréhender les besoins, les difficultés, les réalisations locales et voir ce qu’apporte ou pourrait apporter l’UE, les thèmes suggérés pour les groupes locaux de travail doivent être étudiés sous l’angle de leur rapport avec l’UE. Leurs travaux nourriront les ateliers du Congrès : l’agriculture, le développement durable, l’emploi, l’enseignement, le logement, les migrants, le numérique, la santé, la sécurité.

Quelques définitions et applications concrètes

Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Il s’agit de trouver l’équilibre entre l’économie, le social et l’écologie.

 

Placer l’humain au cœur des décisions pour un développement durable, c’est, par exemple, développer la démocratie participative, favoriser les pétitions et leur donner force de propositions à partir de seuils accessibles. C’est aussi répondre aux aspirations spirituelles de l’homme face à une évolution transhumaniste incontrôlée.

 

Philanthrope qui littéralement signifie « amoureux de l’être humain » correspond mieux que le terme galvaudé de « solidaire » ou même de celui d’altruiste à notre projet pour la France en ce qu’il ne s’arrête pas à compatir devant la détresse de nos semblables ni seulement à les aider mais à chercher les causes de la misère et surtout à y remédier.

Quatre exemples de mesures contraires à notre projet pour la France

Notre démarche girondine, qui se matérialise par notre volonté de s’appuyer sur les territoires pour construire l’avenir, s’oppose à celle du gouvernement actuel qui donne l’impression d’être jacobine. Par exemple, toutes les décisions viennent du gouvernement, perception d’une politique orientée vers les villes au détriment des campagnes, la loi électorale pour les européennes a supprimé la circonscription régionale pour une seule circonscription nationale.

 

Le taux de réduction des dépenses budgétées d’une année sur l’autre est très en-dessous de ce que la situation de la France exige. Il est même en dessous du minimum de l’UE.

 

Au travers de la loi PACTE, l’État envisage de nouvelles contraintes pour les entreprises au lieu de les inciter : projet d’inclure dans le code civil la considération des enjeux environnementaux et sociétaux dans la définition de l’entreprise. C’est une nouvelle atteinte à la liberté d’entreprendre.

 

L’abandon du pesticide Glyphosate que seulement d’ici 3 ans. C’est le choix de la compétitivité des agriculteurs au détriment de la santé des Français.

Exemples de projets qui vont dans le bon sens

·         Rendre les aides sociales plus efficientes et notamment réduire le coût exorbitant de leur distribution.

·         Possibilité donnée aux entreprises de dépasser les seuils d’effectifs pendant cinq ans.

·         Possibilité donnée à l’État de se désengager du capital de certaines entreprises.

 

Pour rejoindre nos équipes : Equipe@nouscitoyens.fr

Pour nous contacter, utiliser le formulaire ci-dessous

Pour adhérer à Nous Citoyens – France : Adhésion à Nous Citoyens - France

Nous Citoyens schématiquement parlant

Schema nc france

Pour vous inscrire à notre lettre d'information, indiquez votre mél. Vous pourrez vous désinscrire à chaque envoi de notre lettre d'information.