Sortir de L’Europe (FREXIT)

Mohamed Balffi
Mohamed Balffi

le 27/01/2019 à 18:34 Citer ce message

Rendre sa souveraineté au peuple français par le Frexit, demandons un RÉFÉRENDUM au peuple sur la sortie de L’Europe .
belloni
belloni

le 31/01/2019 à 21:04 Citer ce message

Bonjour je ne suis pas d’accord avec vous sur la sortie de 'union européenne , bien qu'elle ne soit pas parfaite et qu'il y ait beaucoup de choses à revoir et améliorer,
. Il ne faut pas oublier d'où elle vient et que depuis sa création on vit dans un espace de paix.Il n'y a pas 100 ans l'Europe était à feu et à sang . Avec le Brexit revient sur la table le conflit Irlande du nord et du sud avec déjà un attentat revendiqué par l'IRA en date du 19 janvier .
Sans compter les problèmes économiques engendrés avec la sortie du royaume uni de l'UE.
Face aux géants que sont la Chine la Russie USA etc chacun voudrait retourner à son petit état état nationaliste ? On peut être contre la globalisation mais cette dernière existe avec ou sans nous . Dès que quelque chose ne va pas on met ça sur le dos de l'Europe .la France peut mettre ses règles chez elle mais croyez vous que l'on puisse vivre replié sur soi? Regardez la balance commerciale , ce qu'on achète hors France et ce qu'on importe . Bien cordialemnt isabelle
Paul
Paul

le 01/02/2019 à 12:01 Citer ce message

Bonjour,

Je pense que la sortie de l'Europe serait suicidaire, mais cela ne veux pas dire qu'il ne faut pas la réformer.

Si nous voulons plus de justice fiscale en France, il faudra également lutter contre les paradis fiscaux européens, ce qu'on pourrait difficilement faire de l'extérieur.

La grogne des gilets jaunes n'est pas que française, tous les payes capitalistes connaissent les mêmes problèmes que nous, c'est pas l'union de tous les peuples que nous pouvons changer les choses en profondeur.
hello
hello

le 18/07/2019 à 17:52 Citer ce message

Le Frexit est indispensable pour sortir de l'ornière dans laquelle nous nous trouvons.

Qu'est-ce que l'UE ? Ce n'est pas un territoire, ce n'est pas une nation, ce n'est pas un peuple. Ce sont juste une poignée de décideurs (pas élus démocratiquement, le parlement n'a quasiment aucun pouvoir), dans un système qui ignore la séparation des pouvoirs, et une cour de justice qui fait ses propres lois sans aucun contôle démocratique. Et une banque centrale, indépendante, une sorte d'électron libre qui peut faire tout ce qu'elle veut.

En fait il ne s'agit pas de sortir de l'UE, il s'agit de faire sortir les institutions de l'UE de notre Etat, de façon à ne plus être parasité par des règles qui nous étouffent et qui nous détruisent.
Ainsi nous pourrons choisir autre chose que la politique néo-libérale mondialiste (principes inscrits en toutes lettres dans les traités UE), revenir à quelque chose qui soit plus équilibré, consentir aux traités commerciaux qui nous apportent vraiment quelque chose, avoir une vraie politique sociale et environnementale.

L'UE n'est pas une valeur ajoutée. Elle n'a rien à voir avec la paix. Elle n'apporte pas la prospérité, tous les chiffres le montrent très clairement.Elle n'est pas issue non plus d'un élan unanime, bien au contraire. Elle a été vraiment imposée non seulement au peuple, mais aussi à l'Etat français (voir par exemple la loi des apparentements qui a permis aux européistes de conserver la majorité dans les années 50 et par conséquent d'adopter les traités CECA, EURATOM, et le Traité de Rome (UE).

Il n'est pas possible de réformer l'UE. Tous les principes directeurs sont inscrits dans les traités, tous les principes qui empêchent justement d'apporter certaines limites aux délocalisations, aux privatisations, aux traités de libre-échange, etc. Il va de soi que certains pays profitent de ce système alors que d'autres en pâtissent. Ceux qui profitent n'ont aucun intérêt à changer quoi que ce soit. Il va de soi aussi que ceux qui profitent le plus de ce système sont les plus riches, quel que soit le pays, mais l'immense majorité de la population y perd énormément.

Sortir de l'UE, selon la formule consacrée mais discutable, c'est énorme et ce n'est rien en même temps. Ce n'est rien parce que l'UE n'est rien de tangible, juste des fonctionnaires et de la paperasse. C'est énorme parce que ça implique de revenir à une monnaie nationale et de retrouver une vraie diplomatie et une vraie culture du "vivre ensemble", un vrai esprit d'entreprise,et d'abandonner cette pseudo unité européenne qui n'est qu'une illusion entretenue sous la contrainte, mais qui peut voler en éclats du jour au lendemain.

Répondre à ce message