Flash info du 29/04/2019

 
 
Nous Citoyens - France
 
 

Flash info du 29/04/2019

 

Réaction de Nous Citoyens – France

comme suite à la 1ère conférence de presse du Président de la République.

 

Dans un exercice sur la forme maîtrisé, le Président de la République a replacé le Premier  Ministre dans son rôle constitutionnel de Gouverneur de la France. Pour la pérennité de nos institutions, ce mouvement est à saluer car sans « fusible » la clé de voûte de nos institutions est fragilisée. Elle peut devenir la cible à abattre.

 

Sur le fond, les Français sont restés sur leur faim. Le Président de la République a réussi un « en même temps » négatif : il n’a pas convaincu les gilets jaunes, qui certes n’attendaient rien de ses annonces… et a déçu ceux qui espéraient vivement qu’il soit le Président réformateur longtemps attendu.

 

Certaines annonces restent toutefois intéressantes. Mais il reste à passer aux actes. Notamment « replacer l’humain au cœur des décisions » est l’objectif 1er décrit dans notre projet pour la France. Nous ne pouvons qu’y souscrire. La mise en place des Guichets France Service au niveau cantonal est à suivre… mais il convient aussi de simplifier le millefeuille territorial.

 

D’autres décisions, pour leur part, interpellent. Ainsi, l’idée de « délocaliser » des fonctionnaires d’État vers nos territoires est surprenante. Il eût été plus efficace que ce soient des fonctionnaires des collectivités territoriales, dont il est reconnu que les effectifs sont pléthoriques, qui assurent la proximité avec nos concitoyens.

 

De même pour l’idée de supprimer les CESE au profit d’un Conseil de la participation citoyenne incluant 150 personnes tirées au sort. En effet, si les « tirés au sort » ont la possibilité de se désister, nous retrouverons en majorité les fonctionnaires, les retraités, les professions libérales, … au détriment de toutes les autres catégories professionnelles ou sociales.

 

Nous sommes également surpris que le Président ait mis l’accent sur le « travailler plus et plus longtemps », restant d’ailleurs très vague sur le comment faire, alors que la question est plus complexe et que nous souffrons en France d’un mauvais taux d’emploi : un peu plus de 35 % des Français en âge de travailler (20 à 64 ans) n’avaient pas d’emploi en 2017. En Suède c’était 23% qui n’avaient pas d’emploi en 2017 ! (source Eurostat).

 

Mais, nous sommes particulièrement inquiets sur le financement des milliards supplémentaires liés aux nouvelles mesures, dont une baisse de 5 Mds€ de l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Ce n’est pas la suppression de certaines niches fiscales au niveau des sociétés ni celle des organismes d’État théodules qui y suffira. Autrement dit, le Président de la République semble renoncer au désendettement de la France. C’est une confirmation d’un changement de politique qui va grever encore plus la France, limiter plus encore ses marges de manœuvres et la lier à ses créanciers.

 

En outre ces réductions d’amputation du pouvoir d’achat par les prélèvements fiscaux vont engendrer une relance de la consommation par la demande. Ce qui annonce une augmentation des importations !

 

Enfin, la transition écologique a peu été évoquée si ce n’est dans l’annonce de la création d’un Conseil de défense écologique et d’une action au niveau de l’UE… alors qu’elle est au cœur du projet de Nous Citoyens.

 

Ensemble, soyons donc plus acteurs que jamais !

 

ADHÉREZ à Nous Citoyens – France. Plus nous serons nombreux plus nous pourrons transmettre et promouvoir nos convictions communes

 

 

L’équipe Communication

 


Nous Citoyens - France, association régie selon la loi de 1901 et ses statuts,

déclarée sous le n° W923006716 à la Préfecture des Hauts-de-Seine

Siège social : 8 rue Foury – Esc. 3 – 3ème D – 92310 Sèvres – contact@nouscitoyens.fr – +33 9 72 56 40 19

 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire